[13] Mes 5 astuces pour commencer à créer

Vous vous l’êtes promis, la créativité c’est pour cette année ! Comment faire pour commencer à créer quand rien n’est connu et tout est à apprendre?

Pour vous aider, voici les astuces que j’utilise pour me motiver et me lancer dans des nouvelles activités tranquillement, sans pression. Car c’est quand même ça le but ultime de la créativité : prendre du plaisir, non?

Mon conseil number one et qui ne coûte rien : dévorer les vidéos Youtube du sujet qui vous intéresse ! Oui, regarder des vidéos de gens qui font, des tutos c’est déjà un début ! Avant même d’avoir ma machine à coudre, j’avais déjà une idée assez précise des étapes de fabrication d’une pochette, de la méthode pour coudre une fermeture éclair etc… Et plus j’en regardais, plus j’adorais et plus j’avais envie de m’y mettre moi aussi. Je pense que ça m’a rassuré de me rendre compte de ce que c’était avant de commencer, de voir que je pouvais y arriver et ça m’a surmotivé !

En plus ça permet d’avoir un aperçu de tout ce qu’il est possible de faire, d’avoir des conseils de pro comme d’amateurs.

Alors si une activité vous tente, regardez des vidéos Youtube, ça vous donnera un bon aperçu 🙂

S’aider de l’expérience des autres pour visualiser ce que vous pouvez faire et comment.

Quand on commence, on ne sait pas de quoi on est capable. On ne sait pas non plus vraiment ce que l’on aime faire, ce que l’on a envie de créer. Le plus facile, c’est de copier ce que quelqu’un a déjà fait. De cette manière, pas de peur de ne pas savoir quoi faire, l’idée est d’expérimenter, de tester tout en ayant un modèle. Au fur et à mesure, on découvre ce qu’on préfère créer et au contraire, ce qui ne nous plait pas.

Pour ma part, j’ai commencé l’aquarelle en suivant les vidéos des Tribulations de Marie. Je trouvais ses fleurs magnifiques. Par contre, je n’aime pas du tout les peindre ! Néanmoins, suivre ses cours et ses astuces m’a permis de me lancer, de comprendre que je n’aimais pas peindre les fleurs, et que je préférais les peintures plus abstraites. Et doucement, je commence à trouver le style qui me correspond plus.

C’est en expérimentant que les idées vont venir et que votre sens artistique va se développer. Il ne faut pas attendre d’avoir une idée magique.

Mon troisième conseil : l’organisation. Plutôt que de se dire “allez lundi, je fais de la couture!”, se dire “allez, lundi soir, je fais le tuto pour coudre ces superbes coussins ronds que j’ai vu sur le blog d’Amor Fati Atelier” #placementdeproduit

Se fixer des objectifs trop larges comme “commencer la couture” ou “faire de l’aquarelle” quand on débute, ça n’aide pas à se lancer. Mieux vaut viser quelque chose de concret, tel projet, telle peinture, tel tuto. Avoir une idée précise aide à s’organiser et à avancer.

Vous pouvez alors prévoir tout ce dont vous aurez besoin pour cette session créativité. Le temps, le matériel et ainsi vous serez dans les conditions optimales pour vous lancer.

S’organiser pour créer permet de se lancer plus facilement.

Ca, c’est l’astuce du siècle ! Je ne pense pas être la seule, mais des fois je pense à faire de la broderie, puis je flâne au rayon #embroidery à la recherche d’une inspiration et … il est l’heure d’aller dormir. Bilan, j’ai passé une heure entre Whatsapp et Instagram à ne rien faire. Alors que les soirs où j’ai éteint mon téléphone, qu’il faut bien que je m’occupe, je crée sans m’arrêter et pour le coup, j’oublie même d’aller dormir…

Il faut s’organiser un peu car on n’a plus l’habitude ne pas avoir internet sous la main. Par exemple, je garde des captures d’écran de tableaux que j’aime bien, de broderie, de couture et ça me permet d’avoir l’inspiration si besoin 🙂

S’isoler, être au calme et ne pas être interrompu ou perturbé, c’est aussi ce qui permet au cerveau de vagabonder dans ses pensées, de lâcher prise.

Et surtout, amusez-vous !

Quand je crée, c’est surtout pour m’amuser ! Vous aussi, non? Alors, pas de pression ! On s’en fout si c’est pas joli, si c’est pas partageable, si c’est pas du tout ce qu’on avait imaginé. Juste regarder les couleurs se mélanger. Apprendre. Se laisser aller à ce qu’on a envie, à ce qu’on ressent. Prendre du plaisir à ne pas devoir être efficace ou rentable.

Explorer sa créativité, c’est profiter de cet espace de liberté qui vous permet de vous évader depuis votre salon.

Et vous, vous faites comment pour vous lancer?

Lamia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s