[14] « En attendant, rien ne se passe »

5 février 2021

Peut-être certains ont, comme moi, lu “En attendant Godot” de Samuel Beckett au lycée. Je me souviens qu’à l’époque j’avais trouvé ce livre étrange tout en l’appréciant, sans trop savoir pourquoi. Dans cette pièce de théâtre, le personnage principal attend à un arrêt de bus si je me souviens bien. Voilà tout. Il attend.

En le relisant il y a quelques années, une phrase m’a particulièrement impacté : “En attendant, rien ne se passe”. Plus je la répète, et plus elle m’apparaît parfaite. “En attendant, rien ne se passe”. N’exprime-t-elle pas avec des mots simples l’immobilisme qui caractérise l’attente?

Attendre le bon moment. Attendre que ça passe. Attendre son tour. Attendre qu’il/elle se décide. Attendre l’opportunité. Attendre.

L’attente en soi n’apporte rien. L’attente est passive.

L’attente, pourtant, nous semble parfois inéluctable. Qu’il s’agisse de budget, de santé, de réflexion d’un tiers. Tout ne peut être réalisé dans l’instant.

Ce délai, ce temps, ne doit cependant pas être nécessairement de l’attente, état passif n’amenant aucune avancée. Il peut être le moment de la réflexion, de l’anticipation, de la préparation, de l’action et de la pensée.

Cette phrase, je me la répète lorsque survient l’impression d’être bloquée dans mes projets. J’essaie alors de me demander “qu’est-il possible de faire dans l’instant afin que ce temps me soit utile dans le futur, afin que quelque chose se passe?” Et croyez-moi, il y a toujours une réponse.

A bientôt,

Lamia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s